Du grec aroma, « odeur » et therapia, « soins », l’aromathérapie renvoie à l’utilisation des huiles essentielles, essences et hydrolats obtenus à partir de plantes aromatiques, pour un usage médical afin de soigner ou prévenir certaines pathologies. L’huile essentielle est quant à elle, la fraction odorante extraite de la plante, par différents procédés tels que la distillation à la vapeur d’eau ou encore l’hydrodistillation. Le plus important à retenir, c’est qu’une huile essentielle (HE) est 100% pure et naturelle. Ses propriétés résultent de la simple action synergique de ses constituants.

Dès lors, en cette période hivernale pendant laquelle notre corps est mis à rude épreuve (froid, virus, fatigue…), certaines HE tirent leur épingle du jeu afin de nous apporter un réel soutien.

L’hiver s’installe, les bons réflexes aussi ! 🧚‍♂️

Toute l’année, les huiles m’accompagnent dans mon quotidien que ce soit pour mes soins du corps et visage (huile de jour, masque, crème, etc.) ou pour soigner mes différents maux (infections cutanées, maux de tête, courbatures, etc.). Ces dernières s’avèrent toutefois très utiles pour prévenir ou soigner les attaques extérieures.

IMG_8586

Contre les coups de fatigue, j’appelle l’HE de menthe poivrée avec 1 goutte sur la tempe (à diluer dans une huile végétale pour un effet moins agressif) ou par inhalation (4 gouttes dans un bol d’eau chaude). Elle est aussi la vedette des lendemains de fête avec 1 goutte sur un bout de pain après le repas (cette goutte aidera à la digestion).

🙅‍♀️CONTRE INDICATION : épilepsie

Contre les épidémies virales (grippe, gastro), j’appelle l’HE de ravinstara. Immunostimulante, cette huile est particulièrement utile tant en prévention, avec 1 goutte sur chaque poignet à respirer tout au long de la journée, qu’en soin avec 2 gouttes sur un bout de pain à prendre 3 fois par jour.

🙅‍♀️ CONTRE INDICATION : asthme

Contre le rhume, j’appelle l’HE de niaouli. Fortement recommandée en cas de rhume avec le nez bouché ou de sinusite, elle dégage les voies respiratoires hautes. Son utilisation est simple : 1 goutte diluée dans un peu d’huile végétale, sur les ailes du nez.

🙅‍♀️ CONTRE INDICATION : épilepsie

Vigilance toutefois car très concentrées en principes actifs, les HE sont déconseillées chez les enfants de moins de sept ans, les femmes enceintes et les personnes diagnostiquées (contre-indication maladie/HE). De façon générale, toute huile essentielle doit être manipulée avec prudence, afin d’éviter une intoxication ou une réaction indésirable.

Veillez toujours à suivre les recommandations quant à leur utilisation et à leur façon d’être consommé : par voie orale, en local, en inhalation. Les huiles essentielles sont des concentrés de plantes ce qui leur confèrent des vertus très puissantes. Il faut donc faire très attention à les consommer comme il se doit afin d’éviter des inconforts.

Des recettes cosmétiques naturelles vous intéressent ? Dites-le nous en commentaire ou via nos réseaux @Lauralie @Emilie.naturel.fit 💁‍♀️

 

Prenez soin de vous !

Lauralie et Émilie

Leave a comment